AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

VISAGE : ERIN

CRÉDITS : HOODWIK (AVATAR)
BOUTEILLES À LA MER : 29

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : NOUR NOUR NOUR NOUR NOUR

MessageSujet: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Mer 12 Juil - 14:26

la barque vogue, doucement au gré des vagues, comme une caresse sur l'océan, la barque en bois qui grince avec de l'eau un peu dedans, les rames qui entrent dans la mer salée. et puis, le visage de nour, ses cheveux, un peu emmêlés, un peu trop beaux, et elle, une reine un peu trop éblouissante, comme si le soleil lui avait offert ses rayons et qu'ils se reflétaient dans ses traits. qu'elle est belle, donnée aux effluves marines, qu'elle est jolie, son sourire sur ses lèvres, cadeau du ciel qui fait fondre le cœur d'atlas et le fait pulser à cent à l'heure dans son être. eux deux, sur la barque, à se sourire, à se dire des trucs qui brillent comme dans la chambrette d'il y a quelques mois, après avoir voyagé, eux, dans la barque, ils sont heureux, ils sont sur la mer et ils s'aiment, ils sont deux, et à deux on est plus fort. comme si rien ne pouvait jamais les briser. comme si rien ne pouvait empêcher les fleurs d'éclore et les papillons papillonner dans leurs ventres. comme si leur amour était intact et presque trop beau pour être vécu. c'est eux, c'est irréel, c'est différent. c'est pur. c'est doux. c'est aérien, et en même temps, terrestre. atlas trop amoureux et nour trop belle, voilà, bonheur parfait.
tu es belle.
il lui fait un petit sourire, doux, enfantin, comme s'il avait dit une bêtise mais que dans le fond, il le regrettait pas du tout. ce qui est vrai. mais dire les vérités, c'est pas une bêtise. et puis il l'aime. ça l'est encore moins.
tu t'souviens, notre rencontre, dans une petite ruelle ?
t'étais magnifique, tes lèvres carmin délicates et tes mains grâcieuses,
tes mots qui piquent, tout.

coeur-atlas, coeur en braille, trop velour. coeur en joie. explosion d'amour. qui pourra gâcher l'instant ? qui pourra effacer et souiller l'instant ? personne.
les enfants ont le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

VISAGE : DAJANA RADS

CRÉDITS : TYRELL
BOUTEILLES À LA MER : 55

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : ATLAS + BB

MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Mar 18 Juil - 0:58

eau-miroir
eau-pureté
(ô bonheur)
qui fait chavirer leurs traits
leurs cœurs.
amour incandescent
incendie distant
feu-désir dans les yeux
le sourire les reins le vent
et tout est si calme
ça paraît pas normal
pas réel pas juste
et presque nour en culpabiliserait
ici c’est pas sa place
mais à en voir sa pupille un peu trop brillante
son sourire un peu trop grand
tout son être un peu trop épanoui
enivré et heureux
on pourrait s’dire que si
son élément c’est ça
ça n’fait aucun doute.
sous ses yeux son destin
sa vie rêvée
vagues bleues couleur douceur
ciel bleu couleur candeur
atlas (dieu) couleur
a m o u r
ses yeux ne voient que lui
elle le voit parce qu’il est sous ses yeux
(qu’elle les lève vers les cieux
et elle le voit aussi)
tu es beau,
je t’aime.

avant c’était dur
maintenant tout est trop simple
les mots glissent d’eux-mêmes
peur rancœur malheur
sont partis
loin derrière
plaies d’une autre vie
oui, je me souviens
comment j’aurais pu oublier ?
j’crois bien que c’est là qu’ma vie a changé

main dans l’eau
doigts si légers
t’étais la plus belle chose
qui m’avait jamais été permis de voir
de contempler
comme une œuvre d’art
(bonheur à la clé)
tes cheveux trop longs
tes yeux trop clairs
ton sourire pas assez bidon
je t’ai tout d’suite aimé
je crois.

les cils qui papillonnent
l’air dans ses cheveux
l’amour dans son regard
quand elle se penche pour déposer un baiser sur ses lèvres
sa propriété
à genoux sur les planches
la barque les ballote
mais nour n’a pas peur
pas dans ses bras
à l’oreille elle susurre
des mots-miel
confiture
j’ai un truc à te dire
j’attendais le bon moment
j’espère que ça va t’faire plaisir
que tu vas être content

(un temps)
devine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

VISAGE : ERIN

CRÉDITS : HOODWIK (AVATAR)
BOUTEILLES À LA MER : 29

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : NOUR NOUR NOUR NOUR NOUR

MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Mar 18 Juil - 22:45

le visage fendu par un large sourire, une fracture de bonheur où celui-ci entre et vient s'échouer dans le corps du garçon. mini-fissures où s'engouffre l'amour (si longtemps retenu). tout est pastel, tout est merveilleux, pas magique puisque c'est bien réel. mais ça suffit. c'est très joli. un monnet oublié derrière un klint pétillant. leurs gestes, presque timides, ne sont pas hésitants pour autant. entre eux, tout est déjà dit, presque tout est fait (presque, car si tout était fait les pétales de leur union tomberaient goutte à goutte, et ce serait dommage). leurs paroles sont de miel, leurs regards (tendresse infinie mélangée avec du sucre, c'est doux sur les lèvres et pistache sur les doigts) se cherchent encore et toujours, une valse tranquille où dieu a mille fois le temps de les bénir. au lieu de parler, atlas sourit (et dans ce sourire, un tas de choses belles), ça suffit pour lui dire que lui aussi il l'a tout de suite aimée, même s'ils allaient se tuer. ça suffit, et il aimerait pouvoir continuer de lui sourire, mais elle se penche et il se laisse embrasser (ah, dieu que c'est bon !), il lui prend le poignet, descend vers les phalanges (jadis elles ont de trop près approché les murs hypocrites), les caresse, nour-lumière qui rayonne à la peau douceur pêche, gorgée de soleil.
ses murmures l'achève, atlas se sent vivre (après tout il vit pour nour, il vit enfin comme il aurait du vivre avant), au supplice du bonheur. comme un prisonnier délivré de ses chaînes, un oiseau libre sans cage. sourire, encore. embusqué sans un mot, mais pourtant si visible. il reste près d'elle et il sent quelque chose monter en lui. le silence est parti. car atlas est heureux (en ce moment, entre joie et extase, tendresse et ivresse, sur quel pied danser ?).
il pose ses paumes sur le ventre de nour.
puis, dans une impatience contrôlée, il murmure comme elle l'a fait, près de l'oreille, là où personne d'autre ne pourra entendre,
est-ce que c'est là ?
ses doigts dessinent des chemins invisibles, là où, enfin, la fleur a été arrosée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

VISAGE : DAJANA RADS

CRÉDITS : TYRELL
BOUTEILLES À LA MER : 55

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : ATLAS + BB

MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Mar 18 Juil - 23:33

c’était si évident que ça ?
c’est son sourire qui l’a trahie ?
son bonheur trop évident ?
tant pis
il n’aura pas cherché longtemps
elle fait oui de la tête
oui mon cœur
et se retournant
elle se blottit contre lui
(tant pis pour le contrepoids
ils couleront s’il le faut)
pose sa main encore humide sur celle d’atlas
sur son ventre
où quelque chose se passe
leurs cheveux s’entremêlent
comme ils le font souvent
et elle l’aime
elle l’aime tellement.
je vais te raconter une histoire
petit toussotement théâtral
elle ferme les yeux
laisse l’odeur du sel lui monter à la tête
elle construit tout à partir de nuages
c’est l’histoire d’atlas et nour
nour et atlas
qui ont grandi sous la pluie
se sont noyés une bonne partie de leur vie
avant de tomber l’un sur l’autre
littéralement
et de s’aimer follement
une fois il a bien failli la tuer
et plein de fois elle l’a blessé
(mais ça c’est nul je raye je retire
fais comme si j’avais rien dit)
ils se sont sauvés d’la noyade
tu comprends ?
et j’sais pas lui
mais elle
elle lui en sera reconnaissante éternellement

elle entrelace ses doigts aux siens
serre plus fort
et ensemble
ils décident de tourner définitivement le dos à la pluie
ils en ont marre
ont envie d’être secs
et tant pis
ils laissent tout en plan derrière eux
toute leur ancienne vie
et voilà que
sur une belle mer qui sent bon la fleur
elle lui annonce qu’ils vont avoir un enfant
ou deux
ou dix
et ils vont s’faire une super maison
pour vivre heureux

(les mots viennent au fur et à mesure
les idées se bousculent
nour n’a jamais eu autant d’imagination)
heureux...
murmuré du bout des lèvres
nour ouvre les paupières
atlas
je t’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

VISAGE : ERIN

CRÉDITS : HOODWIK (AVATAR)
BOUTEILLES À LA MER : 29

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : NOUR NOUR NOUR NOUR NOUR

MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Mer 19 Juil - 8:55

puisqu'elle se blottit contre lui, lui il l'entoure de ses bras, et il la berce, un peu, pour pas que le bateau tangue et que tout tombe à l'eau (eux, et aussi leurs projets). maintenant ils sont trois, mais trois pour couler c'est jamais assez, ils pourraient être mille ou des milliards que le bateau ne coulerait pas, attiré par le haut par n'importe quel oiseau, la colombe de la paix ou la corneille d'appolon. sous ses mains, le ventre de nour, et d'ici il sent le cœur qui bat, c'est comme du morse. morse inéchiffrable mais pourtant, atlas comprend tout ! au bord des larmes quand elle dit je t'aime, il l'a serre encore plus fort qu'avant, et il se lance (après, sans doute, lui avoir dit je t'aime au moins quatre fois).
je vais continuer cette merveilleuse histoire.
heureux, ils font de grands projets, et atlas pense
oui, il pense à cette maison que nour lui a parlé
ce sera une maison tarabiscotée, une maison bricolée
mais une maison qu'ils auront acheté
une maison bien à eux.
et le soir quand ils rentreront, ils se souriront
regarderont les meubles (choisis avec soin par nour)
poseront leur manteaux sur le porte manteaux fabriqué par le voisin
puis ils se raconteront leur journées, de belles journées
ce sera bien. vraiment vraiment bien.

vaguelettes sur la coque, entraînant la berceuse. avec brusquerie et presque sauvagerie atlas se souvient de quelque chose. le cœur en morse de nour (et le sien en braille) battent fort, comme s'ils étaient des chenilles transformées en papillon qui peuvent s'envoler après avoir été clouées au sol.
et puis, sur ce bateau, où elle vient de lui dire toutes ces choses,
sur ce bateau qui semble ralentir le temps,
ils s'aiment et rien n'est plus beau.
alors atlas...
atlas...
((s'emmêle les pinceaux))
atlas aimerait lui demander lui aussi quelque chose.

l'imagination devient matière brute, pas travaillée mais matière quand même. elle sort de sa bouche comme si elle avait tellement attendu cette occasion.
nour, je peux pas me mettre à genoux,
mais crois moi je le ferais.

(jamais il n'avait eu aussi peur)
nour, tu veux bien m'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

VISAGE : DAJANA RADS

CRÉDITS : TYRELL
BOUTEILLES À LA MER : 55

ARRIVÉE EN VILLE : 12/07/2017

DANS LA TÊTE : ATLAS + BB

MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   Lun 24 Juil - 23:46

si tout
toujours
pouvait être aussi léger
que ces deux corps liés
nour elle a le cœur-nuage
des colibris dans la poitrine
(un grand soleil l’éblouit
et putain
c’est si agréable
elle voudrait que jamais il ne fasse nuit)
le bateau ne tangue presque pas
et la mer paraît infinie
sous leurs yeux d’amoureux
elle rit doucement quand il faut rire
et sourit le reste du temps
nour a cinq ans
ça fait bizarre
elle n’a jamais eu cinq ans
ça fait du bien
(et oh atlas
le monde nous appartient)
elle laisse les colombes dans sa tête
modeler le ciel au gré des mots du géant
c’est si beau
on y va quand ?
et même quand il s’arrête de parler
la serre plus fort
balbutie presque
un peu inquiet
rien ne s’efface
tout est si réel
faudra plus que des avions d’guerre
et quelques gouttes de pluie
pour briser des rêves comme ceux-ci.
nour, tu veux bien m'épouser ?
elle dit rien
elle sent entend voit plus rien
les larmes se mettent à couler
belles et silencieuses
sur ses joues de bébé
plus salées et douces que la mer sous leurs pieds
et quand elle se retourne
lui fait face
les larmes coulent encore
les larmes coulent plus fort
elle lui dit oui
bien sûr
j’te donne ma main
mon cœur ma tête et tout l’reste
j’promets d’être à toi
puisque t’es déjà à moi
on s’partagera l’un l’autre
on sera bien
(enfin).

et en se penchant pour l’embrasser
une énième fois
le geste est trop doux (ou pas assez)
et nour les fait basculer.
l’eau est douce
fraîche juste comme il faut
et entre lys et nénuphars imaginaires
nour est
h
e
u
r
e
u
s
e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ÉCUME DE NOS JOURS (NOUR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'écume des jours [Elixir preum's, ensuite, à voir^^]
» L'écume des jours [28/12 - 15h07]
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» Résultat d'un sondage virtuel des 100 jours de Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BOUQUET DE L'ADRIATIQUE ::  :: laisser partir :: version première :: rps-